Résultats Axe Deuxième Chance

Présidentielle 2017 : 5 des 11 propositions pour l'économie sur Slate proviennent de la Chaire TDTE

Présidentielle 2017 : 5 des 11 propositions pour l'économie sur Slate proviennent de la Chaire TDTE

le 21 mars 2017 par Nathalie Chusseau ,
"Permettre à chaque actif non diplômé de bénéficier d'un an de formation payée" par Nathalie Chusseau : http://www.slate.fr/story/139805/annee-formation-payee
En savoir plus
Instaurer la deuxième chance :  Une année de formation pour tous

Instaurer la deuxième chance : Une année de formation pour tous

le 22 février 2017 par Jacques Pelletan - Manon Domingues Dos Santos - Nathalie Chusseau - Serena Rosa ,
La Chaire TDTE s’est lancée dans ce projet ambitieux qui est d’offrir à tous la possibilité d’une seconde chance au cours de la vie. Dans un premier temps, la Ministre Edith Cresson évoquera les Ecoles de la deuxième chance, qu’elle a initiées et développées en France, en particulier avec Jean-Louis Reiffers à Marseille. Puis, la Fabrique Spinoza examinera l’impact de cette idée de seconde chance en formalisant ce que peut être une année de formation universelle ; Nathalie Chusseau abordera...
En savoir plus
Mettre en oeuvre un droit réel à la seconde chance : les exemples étrangers

Mettre en oeuvre un droit réel à la seconde chance : les exemples étrangers

le 14 avril 2016 par Chaire TDTE , Nicolas Charles
Rapport de recherche de Nicolas Charles sur la deuxième chance.        Le système scolaire français accueille peu fréquemment les adultes puisqu’il a été construit pour fournir une formation initiale aux plus jeunes. De leur côté, les actifs, en emploi ou chômage, sont moins incités à développer des compétences transversales qu’à se former à un métier. L’accès à une seconde chance, définie comme la possibilité pour les moins qualifiés de se former de façon longue et diplômante en vue de reprendre...
En savoir plus
La formation des salariés est-elle adaptée à une durée d'activité plus longue?

La formation des salariés est-elle adaptée à une durée d'activité plus longue?

le 14 juillet 2015 par Jacques Pelletan ,
L’allongement de la durée d’activité nécessité par le vieillissement démographique conjugué à une dynamique de croissance portée par l’innovation font de la formation professionnelle tout au long de la vie un enjeu économique central. D’abord, par les montants qui y sont alloués, 32 milliards d’euros, ce qui représente 1,5 points de PIB. Plus fondamentalement, parce que la formation professionnelle est souvent considérée comme la panacée pour améliorer les perspectives d’emploi et les parcours professionnels,...
En savoir plus
50-57 ans : l’âge d’or de la formation professionnelle

50-57 ans : l’âge d’or de la formation professionnelle

le 18 décembre 2014 par Arnaud Chéron ,
La « formation tout au long de la vie » semble, dans les faits, relever du slogan tant le système actuel paraît peu adapté à s’y conformer. Et pourtant, dans ce monde qui évolue vers une période d’activité des salariés plus longue, il n’est pas sans intérêt de se poser la question de la formation des seniors, un thème longtemps occulté par cette particularité bien française des préretraites. Il est temps de prendre acte des transformations du marché du travail et de porter l’attention sur...
En savoir plus
Faut-il miser sur le primaire ou le supérieur pour favoriser la croissance ?

Faut-il miser sur le primaire ou le supérieur pour favoriser la croissance ?

le 18 septembre 2014 par Jacques Pelletan - Nathalie Chusseau ,
Les réformes de l’éducation se suivent sans obtenir, bien au contraire, des résultats. L’enquête PISA 2012 sur les pays de l’OCDE a été une sorte de coup de tonnerre. Non seulement le système éducatif français montre une performance qui tend à la baisse, mais son fonctionnement en fait un des dispositifs d’enseignement les plus inégalitaires de l’OCDE. Un constat qui appelle des remèdes d’urgence si l’on veut bien faire aussi la corrélation entre éducation et croissance.   
En savoir plus
Les seniors face à l’emploi

Les seniors face à l’emploi

le 20 mars 2014 par Arnaud Chéron - Manon Domingues Dos Santos - Thomas Barnay ,
Le travail de la Chaire repose sur deux hypothèses initiales. La première est que l’on ne peut traiter la question du vieillissement sans prendre l’ensemble des angles d’approches que sont la retraite, la santé, la dépendance, le marché du travail des seniors, la formation professionnelle… Le cadre intellectuel est, en effet, loin d’être définitif. Le vieillissement est un tel changement qu’on ne peut tenter de le saisir qu’à travers tous les marchés que sont l’épargne, les biens et services, les...
En savoir plus
Formation professionnelle en France : les voies de réformes

Formation professionnelle en France : les voies de réformes

le 25 juin 2013 par Chaire TDTE , Mar Ferracci
Rapport de recherche de Mar Ferracci.        Au fil des années s’est imposée l’idée que la formation professionnelle serait une médecine quasi-universelle, permettant de répondre à la plupart des dysfonctionnements du marché du travail. De fait, les dépenses de formation professionnelle sont considérables en France, puisqu’elles atteignaient 32 milliards d’euros en 2010, soit 1,5% du PIB. Mais les résultats, comme on va le voir, et justifient une nouvelle réforme de notre système de formation professionnelle....
En savoir plus