Vieillissement et activité économique, des relations étroites et complexes

Le 9 mars 2020 par la Chaire TDTE

Depuis presque une décennie nos économies développées font face à un nouveau contexte économique, celui d'un ralentissement de la croissance économique combiné à des taux d'inflation bas : c'est ce qu'on appelle la stagnation séculaire. Parallèlement, le vieillissement de leur population, plus ou moins brutal, représente un nouveau défi pour ces économies. Cette note rassemble des éléments de cadrage, faits stylisés, concernant ces deux phénomènes.

Les pays développés sur lesquels nous allons nous pencher (Allemagne, France, Italie, Etats-Unis, Royaume-Uni et Japon), ainsi que la Chine, sont représentatifs des évolutions démographiques et économiques que connaissent nos économies développées.

Cette note expose d’abord le vieillissement des populations dans les pays ciblés, avant d’étudier les relations entre vieillissement et activité économique, à savoir en quoi le vieillissement peut être considéré comme une cause du ralentissement de la croissance à long terme ainsi que les effets rétroactifs de ce ralentissement dans un monde vieillissant.


Cet article contient une pièce-jointe. Si elle ne s'affiche pas à l'écran, veuillez actualiser la page web.