Révolutionner la fiscalité des successions pour relancer la croissance (2015)

Le 28 mai 2015 par André Masson - Luc Arrondel - Jean-Hervé Lorenzi
Révolutionner la fiscalité des successions pour relancer la croissance (2015)

Compte tenu du vieillissement, la situation patrimoniale française est clairement sous-optimale : les personnes âgées détiennent la majorité du patrimoine immobilier et financier et n’investissent pas assez dans des actifs risqués. André Masson, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS, et Luc Arrondel directeur de recherche au CNRS et professeur associé à l’École d’économie de Paris, proposent une solution : TaxFinh (Tax Financial Inheritance). Cette proposition, qui fera l’objet de notre discussion, vise à réduire les inégalités intergénérationnelles et stimuler la croissance en accélérant les donations du vivant. Ce séminaire intervient dans le cadre d'un cycle de séminaires portant sur le thème: « l’impact du vieillissement sur les politiques économiques et sociales ».

Intervenants : Jean-Hervé Lorenzi (titulaire de la Chaire TDTE), André Masson (directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS et chercheur associé à la Chaire TDTE), Luc Arrondel (directeur de recherche au CNRS, professeur associé à l’école d’économie de Paris et chercheur associé à la Chaire TDTE), Jean-François Copé (fondateur de génération France, député de Seine-et-Marne (6e circonscription) et Maire de Meaux), Guy Marty (directeur général de l'Institut de l'Epargne Immobilière et Foncière)