Retired, at last? The short-term impact of retirement on health status in France

Le 5 janvier 2018 par Thomas Barnay , Eric Defebvre
Retired, at last? The short-term impact of retirement on health status in France

En France, les anciennes réformes du système de retraite par répartition ont toujours été de nature paramétrique, allongement de la période de cotisation et/ou report progressif de l'âge légal de départ à la retraite. Plusieurs travaux ont permis d'analyser l'effet de ces réformes sur le taux d'emploi ou l'équilibre financier des régimes de retraite. Cependant, les problématiques permettant d'analyser l'effet de la retraite sur l'état de santé des individus n'ont pas reçu la même attention. 

Pour évaluer le rôle de la retraite sur l'état de santé physique et mentale des personnes, les auteurs utilisent des données issues de l'enquête « Santé et itinéraire professionnel » en mettant en place une méthode de variables instrumentales reposant sur les discontinuités induites par l'âge de départ à la retraite. Sans tenir compte des biais d'endogénéité, les auteurs ne constatent pas d'effet significatif de la retraite sur l'état de santé dans son ensemble.

L'instrumentalisation en fonction de l'âge légal de départ à la retraite permet de constater des effets, à court terme, sur les limitations d'activités, les troubles anxieux et les épisodes dépressifs. Les auteurs constatent également que ces effets sont hétérogènes selon le sexe, le niveau d'éducation et les expositions passées à des conditions de travail préjudiciables pendant toute la carrière. Notons aussi que les mécanismes tels que les activités sociales, le sport et les comportements à risque liés à la santé peuvent expliquer un tel effet positif sur l'état de santé.


Fichiers joints