Quelles caractéristiques de l'endettement des ménages en fonction de l'âge ?

Le 12 septembre 2018 par LEO - Alexis Direr & Montserrat Botey

L'objectif de cette étude est d'analyser les caractéristiques du marché du crédit par classes d'âge en France et particulièrement les deux classes extrêmes, les jeunes, entre 18 et 34 ans, et les seniors, les plus de 65 ans. Sur la vingtaine d'années que l'étude statistique couvre, cette étude met en évidence des tendances de fond qui, à notre connaissance, n'avaient pas été documentées jusque là :

- nous assistons en premier lieu à un vieillissement des ménages endettés ;

- dans le haut de la pyramide des âges, cette étude montre que les plus âgés bénéficient d'un accès élargi à la dette. Même si cette population est déjà propriétaire de son logement, elle continue à s'endetter pour d'autres motifs que comme les travaux d'aménagement, les dépenses d'équipement ou le renouvellement du véhicule.

Ces tendances s'expliquent par des mouvements de fonds socio-économiques ainsi que par la meilleur solvabilité relative des seniors sur le marché du crédit. Le phénomène traduit également un changement d'attitude des établissements bancaires vis-à-vis d'une population toujours plus nombreuse, dotée financièrement et en meilleur santé comparée aux générations précédentes. A titre de comparaison internationale, la France se situe dans une position intermédiaire tant en matière de taux de détention des plus de 65 ans que des montants de dette contractés.

Le coût élevé de l'assurance emprunteur pour les seniors reste et restera dans un avenir prévisible un obstacle important à la diffusion du crédit au sein de cette population. Toutefois, un risque associé à la poursuite du développement du crédit au seniors est celui qu'une fraction croissante des ménages tombe dans un cycle de fragilité financière et de surendettement, risque qui s'est déjà matérialisé ces dernières années.