La concentration patrimoniale augmente en France et provoque un fossé entre les générations

Le 14 mars 2017 par Chaire TDTE ,
La concentration patrimoniale augmente en France et provoque un fossé entre les générations

La concentration patrimoniale profite principalement aux personnes âgées, qui disposent de davantage de patrimoine que les jeunes. Parmi les raisons invoquées figurent notamment le poids grandissant de l’héritage dans la constitution des patrimoines et surtout le recul de l’âge de transmission : les français héritent en moyenne à 60 ans ! 

Outre ces inégalités intergénérationnelles, l’orientation des patrimoines vers des investissements peu risqués (immobilier, assurance-vie…) constitue un frein pour la croissance, alors qu’ils pourraient être des sources de financement substantielles pour l’économie.

Dans la présente vidéo, André Masson, revient sur les raisons de cette situation en France.


Une émission Xerfi, en partenariat avec l'Institut Louis Bachelier