L’influence des conditions de travail passées sur la santé auto-déclarée des retraités

Le 25 janvier 2017 par , Thomas Barnay et Éric Defebvre
L’influence des conditions de travail passées sur la santé auto-déclarée des retraités

Résumé : Ce document de travail vise à mesurer l’effet spécifique des conditions de travail physiques et psychosociales durant toute la carrière sur la santé physique et mentale auto-déclarée des retraités ainsi que sur leur consommation de médicaments. Pour ce faire, nous mobilisons les données de l’enquête Santé et itinéraire professionnel (Sip). Nous contrôlons nos résultats des caractéristiques socio-économiques, d’emploi, d’itinéraire professionnel et de caractéristiques individuelles antérieures à l’entrée sur le marché du travail. Nos résultats mettent en évidence le rôle négatif des conditions de travail passées sur la santé physique et mentale des retraités avec un lien clair entre contraintes physiques et santé physique d'une part et risques psychosociaux et santé mentale (incluant la consommation de médicaments) d'autre part. Ce résultat témoigne du caractère pénalisant de long terme des conditions de travail pénibles sur la santé des  retraités.

Fichiers joints