L'épargnant dans un monde en crise, ce qui a changé

Le 16 novembre 2011 par André Masson - Luc Arrondel
L'épargnant dans un monde en crise, ce qui a changé

La crise a affecté les comportements de l'épargnant : les ménages français se sont montrés en moyenne plus "prudents", désirant épargner davantage dans des placements plus sûrs et à long terme, et limiter parallèlement leurs investissements risqués. Comment expliquer ce changement ? Les Français se sont-ils simplement adaptés au nouvel environnement économique et aux évolutions perçues dans leur situation personnelle : baisse anticipée des ressources ou des rendements d'actifs, exposition au risque plus élevée, etc. ? Ou bien la crise a-t-elle modifié la "psyché" même des individus ?


CENTRE POUR LA RECHERCHE ÉCONOMIQUE ET SES APPLICATIONS, 2011.

Fichiers joints