Inégalité entre générations : Baisse du taux de remplacement entre les générations 1936 et 1946

Le 28 septembre 2015 par Didier Blanchet

L’un des objectifs de tout système de retraite, est de garantir aux retraités un niveau de ressources adaptées à leur activité professionnelle passé. Généralement, le taux de remplacement du salaire moyen nous permet de mesurer cela. Cependant, selon une étude publiée par la Drees, le 24 Juillet 2015, le taux de remplacement médian du salaire par la pension de retraite a diminué de 6 points entre les générations nées en 1936 et celles de 1946. Ainsi, pour les retraités du régime général, avec une carrière complète, de la génération 1946, le taux de remplacement médian du salaire net moyen de fin de carrière par la retraite s’élevait à 75 %. Sachant qu’il était de 81 % en 1936. Le même rapport souligne que le taux de remplacement est plus élevé dans le privé que dans le public.
Selon la Chaire TDTE, bien que le sujet fasse débat depuis près de quarante ans, il n’a pas connu la modification en profondeur que la France aurait méritée. Le système reste soumis aux aléas de la croissance économique et souffre d’une faible lisibilité, décourageant ainsi les nouvelles générations de cotiser. 

DREES, Juillet 2015.