Faut-il repenser l'épargne retraite en France ? (2015)

Le 3 mars 2015 par

L’épargne retraite, collective ou individuelle, est quasi inexistante en France, contrairement à bien d’autres pays. Le contrat social de 1945 compte pour beaucoup dans cette exclusivité du système par répartition. Les réformes paramétriques, souvent douloureuses, se sont montrées incapables par leur multiplicité d’adapter ce régime au contexte actuel, en particulier à l’allongement de la durée de la vie. Et s’il fallait, une fois pour toute, introduire un deuxième pilier, un régime par capitalisation qui, hier très décrié, propose des solutions pour non seulement pérenniser les retraites, mais aussi garantir l’égalité de traitement ?

Intervenants : Jean Hervé Lorenzi (Titulaire de la Chaire TDTE), Olivier Davanne (Economiste, auteur du rapport «Retraite et épargne» pour le Conseil d’analyses économiques Jérôme Glachant, Professeur à l’Université de Paris 1), Jean Berthon (Président de la FAIDER), Audrey Desbonnet (Maître de conférences à l’Université de Paris Dauphine), Claire Loupias (Maître de conférences à l’Université d’Evry Val d’Essonne), Christian Carrega (Directeur général de Préfon), Didier Folus (Professeur à l’Université Paris Ouest-Nanterre La Défense et à l’IFPASS), Valéry Jost (Délégué général d’APIGI), Patrice Bonin (Vice-président de la Commission des assurances de Personnes de la FFSA)