Équilibre international épargne-investissement dans un monde en transition démographique (2011)

Le 22 novembre 2011 par Didier Folus , Dominique Namur
Équilibre international épargne-investissement dans un monde en transition démographique (2011)

Depuis une dizaine d'années, la plupart des pays industrialisés exhibent une dégradation de leurs comptes courants, concomitante à une baisse tendancielle de leur capacité d'épargne comme de leurs investissements productifs. Par ailleurs, les divergences de soldes courants entre pays industrialisés et émergents sont croissantes. Les flux financiers internationaux se sont ainsi inversés pour s'opérer dorénavant des émergents vers les pays industrialisés, contrairement aux prédictions théoriques et aux expériences historiques de long terme. Simultanément, les pays industrialisés sont les plus avancés dans le phénomène du vieillissement démographique qui touchera progressivement le monde entier, à l'exception de l'Afrique, au XXIème siècle. L'allocation de l'épargne mondiale en sera donc confrontée à de nouveaux enjeux et répondra à des logiques encore à définir. Au final, ces évolutions financières, productives et démographiques traduisent-elles un déclin inéluctable des pays industrialisés ou sont-elles annonciatrices d'un nouvel équilibre souhaitable dans les flux internationaux de capitaux ?

Intervenants : 

Didier Folus, Professeur titulaire à l’université Paris Ouest-Nanterre La Défense, chercheur associé à la chaire Transitions démographiques, Transitions économiques

Dominique NamurProfesseur agrégé des Facultés en Sciences de Gestion, professeur d'Economie-Gestion-Finance à Supélec, chercheur associé à la chaire Transitions démographiques, Transitions économiques