Comment justifier une augmentation impopulaire des droits de succession ?

Le 17 février 2016 par André Masson
Comment justifier une augmentation impopulaire des droits de succession ?

La situation patrimoniale de la France n'est pas fructueuse, avec un patrimoine qui "dort" dans des actifs peu productifs (immobiliers), des propriétaires vieillissants et des héritages arrivant toujours plus tard. Les instruments pour corriger cela comme l'impôt sur le patrimoine ne font pas consensus et sont difficiles à mettre en place de façon efficace (besoin de coopération internationale).

André Masson propose ici un moyen de rénover l'outil de l’impôt sur les transmissions, taxe pour le moins impopulaire, en facilitant les transmissions du "vivant" des propriétaires et en pénalisant les transmissions après la mort. 

Fichiers joints