Choc technologique : les enjeux pour la formation professionnelle

Le 1 février 2018 par Jacques Pelletan - Nathalie Chusseau
Choc technologique : les enjeux pour la formation professionnelle

Le système de formation continue se révèle peu performant en France : seulement 36% des adultes ont accès à une formation chaque année, contre 53% en Allemagne et 56% au Royaume-Uni. En outre, la formation professionnelle ne bénéficie ni aux actifs peu qualifiés ni aux seniors, les deux catégories les plus vulnérables au chômage. Pourtant, la formation professionnelle représente un enjeu majeur en matière de lutte contre le chômage, de compétitivité et de capacité d’innovation.

Face à ce constat, la Chaire TDTE s’est penchée sur la mise en place d’un dispositif de formation spécifique : l’accès à une année de formation universelle, pouvant être utilisée librement entre 16 et 64 ans, avec prise en charge du salaire.

Nathalie Chusseau et Jacques Pelletan ont réalisé une étude sur ce dispositif, qualifié de « droit à une deuxième chance ». Les résultats préliminaires l’étude montre que, compte tenu de la part de la population concernée et du PIB annuel, les gains à long terme peuvent être évalués entre 70 et 100 milliards d’euros.

Ces premiers résultats ont été présentés au cours d’une conférence co-organisée par la Chaire TDTE et la Caisse des Dépôts le 31 janvier 2018. Nous vous donnons ici accès aux slides de la présentation qui a été réalisée.