50-57 ans : l’âge d’or de la formation professionnelle

Le 18 décembre 2014 par Arnaud Chéron
50-57 ans : l’âge d’or de la formation professionnelle

La « formation tout au long de la vie » semble, dans les faits, relever du slogan tant le système actuel paraît peu adapté à s’y conformer. Et pourtant, dans ce monde qui évolue vers une période d’activité des salariés plus longue, il n’est pas sans intérêt de se poser la question de la formation des seniors, un thème longtemps occulté par cette particularité bien française des préretraites. Il est temps de prendre acte des transformations du marché du travail et de porter l’attention sur cette tranche d’âge « critique » des 50-57 ans. De la réponse sur sa formation ne dépend pas le seul investissement social des plus pertinents, mais la manière d’aborder avec lucidité une période d’activité qui, avec l’allongement de la durée de la vie, ne peut qu’augmenter.  

Fichiers joints